Comment choisir son annexe de bateau ?

Comment choisir son annexe de bateau ?

LES ANNEXES PNEUMATIQUES

Indispensable pour regagner la terre ferme

Une annexe est une embarcation rattachée à un navire porteur. Le plus souvent utilisée pour rallier la terre ferme lorsqu’on est au mouillage dans une crique ou sur un corps mort. Elle peut également servir à des usages plus exclusifs comme la pêche, la promenade ou la randonnée aquatique. Une annexe se choisit en fonction de différents paramètres : espace de rangement à bord, la mer (agitée, venteuse) et enfin l’utilisation que vous allez en faire (nombre de personnes, utilisation intensive).

Il existe 4 grandes familles d’annexe :

Annexe plancher latté : se roule facilement sans enlever les lattes et est tout aussi compacte qu’une annexe gonflable. Son plancher latté apporte de la stabilité au bateau lors de l’embarquement/débarquement et en navigation. En revanche son absence de quille rend le passage dans le clapot moins confortable et empêche le déjaugeage, donc la prise de vitesse.

 

Annexe Orangemarine plancher latteDifférentes longueurs d'annexe plancher latté

 

Annexe plancher gonflable : compacte, elle se range facilement dans un coffre. Sa carène gonflable en V lui confère une bonne maniabilité et permet de franchir un petit clapot sans se mouiller.

 

Différentes longueurs d'annexe plancher gonflableDifférentes longueurs d'annexe plancher gonflable

 

 L’Inovanex Orangemarine :

Annexe plancher aluminium : constituée d’une quille gonflable et d’un plancher aluminium, c’est une embarcation qui allie stabilité et confort de navigation. C’est une annexe qui demande un espace de stockage et un temps de montage plus important que les 2 premières. On aura ainsi tendance à la ranger à l’envers sur le pont à l’avant ou à l’arrière sur des bossoirs.

 

Annexe Orangemarine plancher aluminiumDifférentes longueurs d'annexe plancher aluminium

 

Annexe semi-rigide : c’est de loin l’annexe la plus maniable et la plus sécurisante puisqu’elle possède une carène en aluminium ou en polyester. C’est l’annexe qu’il faut privilégier pour un usage intensif. Encombrante elle est le plus souvent stockée sur les bossoirs à l’arrière du bateau.

Caractéristiques techniques pour bien choisir son annexe orangemarine

 

La réglementation:

L’immatriculation consiste à attribuer à un bateau un numéro d’identification utile en cas de vol et pour l’organisation des secours. Elle est obligatoire dès lors que sont réunies 2 caractéristiques : la longueur de l’embarcation est supérieure à 2,50 mètres et le moteur développe une puissance supérieure à 3 kilowatts.

Des marques d’identification sont obligatoires :

Marquages externes : Toute annexe doit porter sur les boudins le nom du bateau auquel elle est rattachée.

Marquages internes : en complément du marquage externe, un marquage interne (constitué du numéro d’immatriculation visible à l’intérieur de l’habitacle ou près du poste de pilotage) est obligatoire pour les navires de plaisance immatriculés pour la 1ère fois après le 1er juin 2009. (À compter du 1er janvier 2012, tous les navires immatriculés doivent porter des marquages internes).

Une annexe peut naviguer à 300 m d’un abri sans armement spécifique (un abri étant défini comme un endroit où le navire peut facilement trouver refuge et où les personnes embarquées peuvent être mises en sécurité : ports, côtesou navire porteur). A plus de 300 m d’un abri et moins de 2 miles tous les occupants doivent porter un équipement individuel de flottabilité et un moyen de repérage lumineux.

Une annexe immatriculée doit posséder l’équipement de sécurité minimum correspondant à la zone de navigation dans laquelle elle évolue.

Voir le guide pour bien immatriculer son anexe: https://www.orange-marine.com/content/113-comment-immatriculer-son-bateau

En savoir plus

Il existe aujourd’hui 2 types de matériaux pour fabriquer les boudins de votre annexe : le PVC, l’hypalon.

C’est le PVC qui est aujourd’hui utilisé en majorité en raison de son excellent rapport qualité/prix. Le PVC 1100 décitex 0,9 mm rend les annexes très résistantes aux UV etaux abrasions.

Un accastillage en inox 316 permet une meilleure protection contre la rouille. Respectez les pressions de gonfl ages préconisées et pensez à bien prendre en compte la température extérieure. Lorsqu’il fait froid la pression dans les boudins aura tendance à diminuer et à augmenter lorsqu’il fait chaud. Sachez également que les annexes ont généralement 2, 3 ou 4 compartiments étanches. Ainsi si vous étiez amené à percer un compartiment l’annexe continuerait à flotter.L’hypalon est plus coûteux à l’achat mais il offre une meilleure résistance aux UV en zone tropicale.

Equipement complémentaire:

Optimisez le rangement sur votre annexe en lui ajoutant un sac de rangement à l’avant et sous les sièges. Les bossoirs permettent de stocker votre annexe hors de l’eau et grâce au système de poulies de la mettre à l’eau en toute simplicité. Le moteur électrique peut être une alternative intéressante pour les petites annexes.

Pour ajuster la pression de gonflage de vos annexes, il existe 3 types de gonfleurs : Manuel à mains, manuel à pieds et électrique.

Entretien :

Entretenez vos boudins avec des produits non agressifs; des produits d’entretien spécifiques pour pneumatique sont disponibles et vous permettront de faire durer votre annexe dans le temps. 

Dans les régions à fort ensoleillement pensez à recouvrir votre annexe d’une bâche pour la protéger des rayons UV et ainsi accroitre sa durée de vie. Dans les régions soumises à de forts courants privilégiez l’achat d’un moteur de puissance égale à la puissance maximale autorisée.

Donner votre avis

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Laisser un commentaire

Fermer le menu