L’éclairage sur un bateau

L’éclairage sur un bateau

VOIR DE PRÈS COMME DE LOIN

Indispensable pour sécuriser ses déplacements nocturnes, pour palier à une défaillance électrique et pour optimiser votre énergie à bord, il existe néanmoins plusieurs types d’éclairage qu’il convient de choisir en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire. De la technologie utilisée en passant par l’ergonomie,vous trouverez à coup sûr le ou les modèles qui vous conviennent.

L’essentiel :

Plusieurs technologies sont à votre disposition pour votre éclairage à bord : les lanternes ou lampes tempête fonctionnant au pétrole, les lampes frontales et les torches. La lanterne (ou lampe-tempête) est une lampe à pétrole transportable, dont la flamme est protégée du vent. Elle fonctionne par recirculation d’air froid. Elle est composée d’une mèche plate, avec un verre bombé, plus ou moins allongé permettant une excellente diffusion de la
lumière. A noter que ces lampes tempêtes sont également disponibles avec lampe LED.

Concernant les lampes frontales et les torches, le choix portera sur la technologie de l’ampoule utilisée, la portée du faisceau, l’autonomie et l’intensité lumineuse. Chaque lampe peut avoir un « plus » qui peut convenir à votre usage, par exemple le mode SOS automatique, une inclinaison, un support, etc…

La technologie LED (Light Emitting Diode : signifie Diode Electro Luminescente) est tellement supérieure au filament classique que cette dernière ne s’utilise presque plus.
Les produits LED délivrent plus de lumière à puissance équivalente (watt) que des éclairages traditionnels à ampoule, offrant ainsi des économies d’énergie considérables. Les produits à LED écartent également le problème de rupture des filaments et d’encombrement, rendant ainsi les produits infiniment plus résistants aux chocs et vibrations, pour une source d’éclairage plus fiable et plus sûre.

La réglementation :
En mer quel que soit la distance ou le type de bateau, un moyen de repérage lumineux est obligatoire. La lampe torche est considérée comme tel.

Le choix d’une lampe va dépendre de son type d’utilisation, du type d’ampoule, de la batterie, de son poids et de sa taille. En environnement marin, le minimum requis est une protection étanche classique (= étanche à la pluie). Certaines lampes sont spécialement conçues pour une utilisation sous l’eau, c’est le cas des phares de plongée. Les lampes frontales permettent aujourd’hui de régler la luminosité en ajustant la puissance, permettent de choisir différents modes d’éclairage : économies d’énergie, éclairage lointain, flash. Votre choix devra donc se porter sur le réel intérêt que peut vous apporter telle ou telle fonction.

Equipement complémentaire :

Les chargeurs de pile couplés aux piles rechargeables vous permettront d’importantes économies.

Il existe des chargeurs solaires permettant une autonomie appréciable en mer.

Pour éviter toute déconvenue d’énergie, pensez à toujours avoir dans votre bateau une lampe à dynamo, des piles ou une batterie de rechange.

Les différentes technologies d’éclairage :

Rappel sur la relation entre Puissance et autonomie : 

La puissance lumineuse et l’autonomie sont régies par une relation d’équilibre : l’augmentation de la puissance lumineuse entraîne systématiquement une augmentation en demande d’énergie, l’autonomie diminue alors.

 Schéma montrant le rapport entre la puissance et l'autonomie

Il existe alors trois principales technologies d’éclairage qui vont intervenir dans cette relation entre puissance et autonomie.

L’éclairage Standard

Cette technologie est la plus répandu car la plus simple de conception :

La lampe se contente d’alimenter directement la source lumineuse. Les besoins de la sources lumineuses sont constant alors la puissance délivré par la source d’énergie diminue au fur et à mesure de la consommation. La puissance (en Lumens) délivrée par la lampe diminue alors progressivement (cf schéma ci-dessous).

Les Caractéristiques :
• La lampe éclaire très intensément pendant les premières minutes, puis de moins en moins au fil des heures.
• La puissance lumineuse annoncée correspond à la puissance d’éclairage maximale mesurée à l’allumage.

Courbe de puissance d'un éclairage standart

 L’éclairage à intensité lumineuse constante

Cette technologie est la deuxième plus rependu. 
La lampe intègre un système électronique de régulation de la demande en énergie qui va permettre d’obtenir un flux lumineux à puissance constante.

Cette technologie est la plupart du temps couplé avec un mode « boost » pour vous procurer une forte intensité lumineuse en cas de besoins. 

Les Caractéristiques :
• Un éclairage constant. La puissance lumineuse reste identique dans un temps prédéterminé.
• Le mode BOOST : il permet d’accéder ponctuellement à une puissance maximale.
• L’éclairage de réserve lorsque la phase d’éclairage constant s’achève, l’éclairage de réserve offre une puissance lumineuse plus faible sur plusieurs dizaines d’heures permettant de pouvoir finir une activité.

Courbe de puissance d'un éclairage constant

L’éclairage à intensité lumineuse réactive

Cette technologie est la dernière né, et donc la plus évoluée. Grâce à un capteur de luminosité installé sur votre frontale, celle-ci anticipe automatiquement vos besoins en puissance lumineuse et la forme du faisceau en fonction des besoins.

Les Caractéristiques :
• Une gestion optimisée de la puissance et de l’autonomie.
• Un éclairage adapté et confortable :
  – de proximité,
  – éclairage pour se déplacer,
  – pour voir au loin.
• Un minimum d’interventions manuelles 

 Courbe de puissance d'un éclairage réactif

La technologie par Led

Les leds sont de plus en plus répandu dans tous les types d’éclairage. Cette explosion du nombre de Led est dû à leur supériorité technologique par rapport aux ampoules traditionnelles.

Qu’est ce qu’une Led :

Led signifie en anglais : Light Emitting Diode ou diodes électroluminescentes. Il s’agit de composants optoélectroniques conçus pour émettre de la lumière.

Avantage des Leds :

  • Contrairement à une ampoule classique à incandescence, elles n’utilisent pas de filament, c’est la Led qui s’illumine.
  • Elles consomment moins d’énergie électrique tout en ayant une durée de vie supérieure aux ampoules à incandescence.
  • la technologie employée par les Leds permet une multitude de formes et de couleurs.
     

Caractéristiques

Consommation d’énergie :

En comparaison avec les ampoules à incandescence, les Leds consomment moins d’énergie électrique, de l’ordre aujourd’hui de 0,2 à 3 W. En effet, les Leds s’échauffent moins que les ampoules, il y a donc une diminution des pertes liées à la chaleur.

Cela contribue à augmenter l’autonomie d’éclairage des lampes frontales.

La consommation d’énergie électrique peut être optimisée grâce à l’utilisation de plusieurs modes d’éclairage. Ils permettent d’adapter la quantité de lumière (choix de la puissance du faisceau) à l’action et aux besoins d’autonomie.
 

Couleur :

La lumière diffusée par les Leds blanches est beaucoup plus pur que la lumière des ampoules traditionnelles.

Un léger halo de couleur bleu peut être observé.

Pour certaines applications (chasse, pêche, etc.), une lumière de couleur peut être utile: discrétion de l’éclairage, préservation de la vision de nuit. Elle s’obtient grâce à l’utilisation de filtres ou de Leds de couleur.

Caractéristiques d’optique :

Toutes les Leds n’ont pas les mêmes caractéristiques d’optique :

– Les Leds cylindriques de diamètre 5mm possèdent une optique intégrée. Elles ne requièrent aucun accessoire supplémentaire, 
– Les Leds de puissance nécessitent une optique additionnelle pour concentrer la lumière.

La lumière fournie par les Leds est beaucoup plus homogène que la lumière obtenue avec une ampoule à incandescence. Cela est dû entre autres à l’absence de filament dans les Leds.

Alimentation électrique :

De par leur principe de fonctionnement, les Leds sont polarisées (cathode et anode). De ce fait, il est impératif de respecter le sens de montage des piles ou des batteries d’accumulateur. En cas d’inversion, les Leds ne fonctionnent pas.

Les performances d’éclairage obtenues varient sensiblement selon le type de source d’énergie utilisé. Il est donc important de ne pas « brider » votre lampe en utilisant des piles bons marché.  

Durée de vie

Par convention, la durée de vie d’une Led correspond au temps au bout duquel celle-ci n’émet plus que 50 % de son flux initial.

Pour des Leds de qualité, cette valeur avoisine 100 000 heures.

On peut cependant continuer à utiliser ces leds. La puissance lumineuse est simplement diminuer (utilisation comme témoins lumineux, etc.).

Résistance mécanique

Les Leds de diamètre 5 mm offrent une bonne résistance aux chocs ainsi qu’aux vibrations (absence de filament, capsule moulée d’une seule pièce).

En raison de leur conception particulière, les Leds de puissance nécessitent une protection supplémentaire afin de les protéger des impacts directs. Cette fonction peut être remplie par l’optique.

Adapter l’éclairage

L’adaptation de l’éclairage à ses besoins a été possible grâce à la technologie Led.

Celle-ci se réalise en faisant varier deux paramètres :

  • la forme du faisceau: large ou focalisé.
  • la puissance de l’éclairage. 

Ils existent des formes de faisceau pour tous les usages :

Faisceau large : Il diffuse une lumière de proximité homogène adaptée aux activités statiques ou nécessitants peu de déplacements rapides.

Faisceau mixte : Il allie une base large pour bien voir ses pieds à un faisceau focalisé pour avoir de la profondeur. Ce faisceau est adapté à la vision de proximité et aux déplacements.

Faisceau focalisé : Il concentre la lumière de façon à éclairer sur une longue distance et permet ainsi de voir au loin avec précision.

Un faisceau homogène pour un éclairage confortable :

 Schéma d'un faisceau homogène

Ci-dessus l’exemple d’un faisceau parfaitement homogène : Pas de tâches d’ombres, irrégularités ou de points éblouissements, qui fatiguent la vue et gênent le confort visuel.

En comparaison, voici le type de faisceau à éviter :

 Schéma d'un faisceau éblouissant

Présence d’un point lumineux central : éblouissement

Schéma d'un faisceau impure

Présence de défauts d’aspect : manque de précision, inconfort, fatigue

 Puissance de l’éclairage :

Les besoins d’éclairage évoluent en permanence selon les situations. C’est pourquoi les grandes marques de lampes frontales se sont tournées vers L’éclairage à intensité lumineuse réactive ou simplement différents modes d’éclairage. 

Les modes d’éclairage

La plupart des lampes frontales à leds permet de choisir entre trois modes d’éclairage différents : maximum, optimum et économique.

L’utilisateur peut ainsi adapter la puissance de l’éclairage en fonction de chaque situation, afin de privilégier la quantité de lumière délivrée, ou le besoin en autonomie.

À ces trois modes d’éclairage peut s’ajouter un mode clignotant, utile pour signaler sa présence (secours, repérage, etc.) et un éclairage rouge pour préserver la vision de nuit.

Un mode annexe : le Mode Boost :

Le mode Boost est disponible sur certaines lampes frontales à leds. Il permet d’augmenter, pendant une durée de 20 secondes, la puissance d’éclairage d’environ 50 % par rapport au niveau maximum. Vous permettant ainsi d’observer ce que vous ne pouviez pas pendant quelques instants.

Quelle puissance choisir en fonction de son activité :

Pour les activités quotidiennes comme, le bricolage, changer une roue, la cuisine, privilégiez une lampe frontale de faible puissance pour ne pas vous éblouir : de 15 à 40 lumens.

En usages loisir et voyage comme le camping, la pèche, l’observation en milieu naturel, choisissez une lampe frontale de puissance moyenne : de 40 à 60 lumens.

Pour les activités sportives dont la voile, plusieurs plages de puissance sont recommandées en fonction du type d’activité :

  • Marche/Randonnée : de 60 à 80 lumens.
  • Course à pied : de 80 à 150 lumens.
  • Vélo, ski, Nautisme : de 150 lumens à ce que vous pourrez vous procurer.

Quelques exemples de puissance lumineuse :

– Pleine lune : 0,25 lumen,
– Eclairage à la bougie : 10 lumen,
– Rue de nuit bien éclairée : de 20 à 70 lumen,
– Eclairage domestique : de 100 à 200 lumen,
– Stade de nuit, salle de sport : 1500 lumen.

Donner votre avis

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Laisser un commentaire

Fermer le menu