Les alternatives écologiques à l’antifouling
5/5 1

Les alternatives écologiques à l’antifouling

Afin de protéger la carène de votre bateau, un antifouling lui est appliqué pour ralentir le développement des algues et des coquillages.

Pendant longtemps le tributylétain a été le biocide le plus utilisé. Très efficace, il était néanmoins hautement et durablement polluant. Interdit en 2003, il a depuis été remplacé par les nouveaux antifoulings, moins toxiques mais qui nécessitent toujours une application avec un masque à cartouches anti-solvants et dont les déchets dangereux doivent être traités dans des espaces spécifiques.

De nouveaux acteurs se tournent désormais vers des solutions 100% écologiques. Tour d’horizon des dernières avancées :

La protection par ultrasons :

En émettant des ultrasons grâce à des sondes placées contre la coque du bateau, le fouling ne peut pas s’accrocher. Ce système est très efficace et respecte l’environnement.

Avantages : Facile à installer, rentable sur le long terme (plus besoin de sortir le bateau de l’eau).

Inconvénients : Consommation électrique élevée, ne fonctionne pas sur le bois.

 

 

Le film siliconé autocollant :

 

Film adhérent s’appliquant manuellement sur la carène du bateau. Il permet d’éviter l’utilisation de peinture. L’adhérence du film est certifiée pour au moins 5 ans

Avantages : le film est décollable et la carène reste intacte.

Inconvénients : Pose délicate, manque de retours quant à l’efficacité sur le long terme.

 

 

Le nettoyage à flot :

 

Si votre bateau est nettoyé régulièrement, aucun antifouling n’est nécessaire. Les algues et les coquillages n’ont pas le temps de se fixer à votre carène.

Avantages : Aucun produit utilisé, plus besoin de gruter le bateau, il reste à flot.

Inconvénients : Fréquence de nettoyage élevée ( 1 fois par mois pour que votre carène reste impeccable), incompatible avec certains types de bateaux (catamarans, bi-safrans…)

 

 

L’antifouling écologique :

Sans biocide, ses propriétés font que les organismes marins se détachent dès que le bateau atteint la  vitesse de 5 nœuds.

Avantages : Confort de pose ( pas de protections nécessaires), temps de séchage très rapide.

Inconvénients : Performance assez faible pour le moment, prix.

 

La solution la plus efficace pour éviter aux organismes marins de s’accrocher à votre carène est de naviguer le plus souvent possible. En effet, naviguez souvent diminue grandement la propension des organismes à s’accrocher à votre carène.

Donner votre avis

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Laisser un commentaire

Fermer le menu